Glossaire du point de croix pour débutantes!

Bonjour à toutes!!

Je sais que la plupart des brodeuses qui passent par ce blog sont des brodeuses expérimentées, mais chez Aubusson, Canevas et Laines de Tradition, on pense également à toutes celles (et tous ceux, n’est ce pas messieurs???) qui aimeraient bien se lancer dans l’univers merveilleux de la broderie, mais qui hésitent, par peur de ne rien y comprendre. Mais, n’ayez plus peur, j’ai la solution!!!

Me voilà donc de retour avec un glossaire spécial débutants !!!!!! Mais cette fois-ci, nous allons tout spécialement nous intéresser au matériel qui peut être utilisé lors de la réalisation d’un ouvrage en point compté. Alors, c’est parti !

 

Premier matériel indispensable lorsque l’on veut se lancer, une aiguille.

Aiguille : Les aiguilles à broder et à tapisserie ont un chas assez large et un bout arrondi afin de ne pas endommager la toile. Les aiguilles à broder sont quand même légèrement plus pointues que celles à tapisserie.

Une aiguille, c’est bien, mais il faut un support pour l’utiliser. Plusieurs types de supports existent, mais celui utilisé par Canevas et Laines d’Aubusson est la toile Aïda.

 

Toile Aïda : C’est la toile la plus courante pour la réalisation du point compté. Elle existe en plusieurs tailles (4,5 ; 5,4 ; 7 et 9) mais vous retrouverez exclusivement la 5,4 chez nous. Ces chiffres correspondent au nombre de points par centimètre carré.


Mais les toiles sont vierges, il faut alors un diagramme pour pouvoir broder correctement.


Diagramme : Un diagramme est une reproduction  du dessin à l’aide de carrés de couleurs et/ou de symboles. Chaque carré représente un point de broderie. Les lignes droites représentent le point arrière. Le milieu de la broderie est toujours indiqué sur les diagrammes et il indique le point de départ du travail.

Et une fois que vous avez l’aiguille, le diagramme et la toile, il vous faut un lien entre tout ça: le fil !


Canevas et Laine d’Aubusson utilise des échevettes de laine fine en guise de fil. Sélectionnées par notre maître lissier pour son soyeux, sa finesse, la longévité des couleurs et sa facilité de tissage, vous êtes assurés d’avoir la meilleure qualité de laine. Nous nous fournissons auprès d’un petit atelier artisanal utilisant des laines de pays. Cette petite filature transforme la toison en fil de laine selon des procédés qui n’ont pas changé depuis des décennies. Ce savoir-faire ancestral produit des laines d’une qualité exceptionnelle.


Enfin, même si ce n’est pas obligatoire, certaines personnes souhaitent utiliser une aide, un support pour maintenir fermement la trame de leur toile. Pour cela, il faut se munir d’un tambour à broder.

 

Tambour à broder : Il est constitué de deux cercles qui s’ajustent l’un sur l’autre. Le cercle extérieur est muni d’une vis qui permet de tendre le tissu. Pour ne pas déformer la trame de la toile et les points de broderie, il est conseillé de recouvrir les cercles en bois avec une tresse de coton.

 

Voilà pour aujourd’hui, j’espère que vous serez près à vous lancer dans la réalisation d’une magnifique œuvre en point compté après avoir lu cela. Ou, tout du moins, vous lancer dans l’achat d’un kit en comprenant ce que l’on vous vend ;-)   !

C’est sur ces petites explications que je vous souhaite un excellent mardi, et une très bonne semaine.

A très bientôt!


Be Sociable, Share!
avatar
Rédigé par  le 07/12/2010
Be Sociable, Share!
Aucun commentaire
  1. Pas encore de commentaire